• Version
  • Télécharger 2
  • Taille du fichier 930 Ko
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 12 mars 2022
  • Dernière mise à jour 12 mars 2022

La province du Maniema est située au centre-est de la RDC et est limitée au nord par la Province de la Tshopo, à l’est par les provinces du Nord et du Sud-Kivu, au sud par le Tanganyika, et à l’Ouest par la Lomami et le Sankuru. Elle est découpée en sept territoires : Kabambare, Kasongo, Kibombo, Pangi, Kailo, Punia et Lubutu.

Le Maniema est l’une des grandes Provinces minières de la RDC. Son potentiel minier est énorme et les sept Territoires qui la composent regorgent d’importantes ressources minérales qui font du Maniema la quatrième Province minière de la RDC.

Aujourd’hui, les richesses minières de la Province font l’objet d’une exploitation minière artisanale à grande échelle à travers la Province et les prospections qui continuent à se faire ici et là par des procédés rudimentaires ne cessent de surprendre car elles aboutissent, dans des nombreux cas à la découverte d’autres substances minérales que le colon Belge n’avait pas signalé en son temps.

C’est notamment le cas du cuivre et du cobalt dont d’importants gisements sont signalés dans la partie Nord de la Province du Maniema, plus précisément en Territoire de LUBUTU, l’un des territoires de la partie nord de la Province du Maniema.

Le Territoire de Lubutu est une entité administrative déconcentrée de la Province du Maniema, habitée par une population estimée à ce jour à environ 250.000 Habitants répartis sur une superficie de 16056 km2. Une bonne portion du Parc National de Maiko s’étend sur ce Territoire, un territoire qui est aussi à vocation touristique au regard de la variété de la faune et de la flore qui s’y trouvent.

La survie de la population est assurée par des activités agricoles et surtout celles de l’exploitation minière artisanale d’or, des minerais 3 T, de diamant …. Ce sont les activités minières qui prennent le dessus sur celles d’exploitations agricoles. L’exploitation et la commercialisation du diamant ainsi que celles d’autres produits miniers se font à Lubutu depuis plus de trente ans ; elles drainent des dizaines des milliers des jeunes et constituent une importante source des revenus pour le Gouvernement Provincial.

L’accès à ce territoire se fait par route ou par voie aérienne car le territoire de Lubutu dispose de trois petits aérodromes dont un seul est opérationnel. Les routes de desserte agricoles sont dans un état de délabrement avancé.

Sur le plan sécuritaire, un calme relatif est signalé en territoire. Cependant, il y a lieu de faire remarquer que ce Territoire a été en 1964 un grand bastion des Maï-Maï SIMBA et, malgré le nombre d’années qui se sont déjà écoulées, ces Mai Mai SIMBA sont toujours présents et actifs dans le Territoire de LUBUTU. En plus, la tribu KUMU qui est majoritaire est reconnue pour sa mentalité revendicatrice. En effet, lorsque leurs intérêts sont menacés, les KUMU n’hésitent pas à manifester ouvertement et publiquement leur mécontentement.

C’est ce qui explique le nombre important des marches de protestation enregistré dans ce Territoire chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *